image

Blanchiment : la compétence des juridictions françaises ne suppose pas que l’infraction d’origine ait été commise en France

Précédent

Blanchiment : la compétence des juridictions françaises ne suppose pas que l’infraction d’origine ait été commise en France

Infos
Informations
24/04/2020
Dernière mise à jour : 24/04/2020
Suivant

Dans un arrêt du 1er avril 2020 rendu en matière de blanchiment, la Cour de cassation rappelle qu’il importe peu que l’infraction d’origine ait été commise à l’étranger et...