image

Convention d'extradition franco-canadienne : tous les faits visés doivent impérativement constituer une infraction pénale dans la loi des deux États

Précédent

Convention d'extradition franco-canadienne : tous les faits visés doivent impérativement constituer une infraction pénale dans la loi des deux États

Infos
Informations
27/06/2019
Dernière mise à jour : 27/06/2019
Suivant

Dans un arrêt du 19 juin 2019, la Cour de cassation apporte des précisions sur la délimitation de la récriprocité d'incrimination dans la convention...