image

Extradition : la peine privative de liberté encourue doit être au minimum d’un an d’emprisonnement

Précédent

Extradition : la peine privative de liberté encourue doit être au minimum d’un an d’emprisonnement

Infos
Informations
06/09/2019
Dernière mise à jour : 06/09/2019
Suivant

Dans l’arrêt du 7 août 2019 rendu en matière d’extradition, la Cour de cassation a rappelé que la chambre de l’instruction devait vérifier si le quantum des peines encouru...